Conditions de participation

Toute personne chargée de la prédication dans une paroisse est autorisée à participer.

La prédication a sa place dans un culte (dominical ou non), c’est-à-dire dans un cadre liturgique et dans une réalité communautaire. Nous cherchons donc des prédications qui, lorsqu’elles sont proposées pour le concours, ont déjà été prononcées et reflètent cette réalité. La prédication doit s’inscrire dans le thème général « Oser penser, pouvoir agir, aimer croire » et s’appuyer sur un texte biblique.

La prédication ne doit pas remonter à plus de deux ans (date postérieure à 2014) ni avoir été publiée avant le moment de la remise du prix. Elle se situera dans un contexte suisse (fût-ce, éventuellement, à l’étranger). Les participants ne sont pas autorisés à se mettre en relation avec les membres du jury. Chaque participant ne peut présenter qu’une seule prédication. Les textes remis après l’expiration du délai ne seront pas pris en considération.

Les critères d’évaluation des textes de prédication sont les suivants :

  • la prédication intègre-t-elle un aspect théologique du texte biblique ?
  • comment le texte biblique est-il transposé dans la réalité locale présente ?
  • quels sont les moyens linguistiques utilisés ?
  • comment le prédicateur ou la prédicatrice s’adresse-t-il ou s’adresse-t-elle à l’assistance ?

La prédication doit être remise sous forme écrite (document Word ou pdf), accompagnée d’une description du contexte du culte au cours duquel elle a été prononcée.

Les collaboratrices et collaborateurs de la FEPS et leurs familles ne sont pas autorisés à participer au concours.

Le délai de remise des textes s’étend du 15 février au 15 mai 2017. 

Comment procéder: Envoi à la Fédération des Églises de la prédication accompagnée d’une description du contexte dans lequel la prédication a été tenue : .